48h chrono pour se replonger dans l’histoire à Varsovie

WAOW Varsovie, quelle leçon de courage ! Varsovie, quasi rayée de la carte après la seconde guerre mondiale, Varsovie meutrtrie avec ses 300 000 juifs parqués dans son ghetto avant d’être envoyés dans les camps de l’horreur, Varsovie engluée ensuite dans presque 50 de communisme extrême,  libre depuis 27 ans seulement, a de nouveau pris son envol, tel le phœnix. Nous avons été bluffés par cette ville à l’histoire si terrible et pourtant aujourd’hui si jeune, si dynamique, si vivante, si fraîche ! Une ville verte, bio, immense de 30km sur 30 km, remplie de parcs superbes et de petites adresses design à tout petits prix ! Gros coup de cœur !

 

On y va comment?

Pas de vol direct depuis Marseille, on passe par Bruxelles ou par Amsterdam pour les escales, on trouve des vols à partir de 300 euros aller/retour. On réserve ses vols ici :

https://www.marseille.aeroport.fr/

PETIT LEXIQUE DE SURVIE : les 4 mots qui changent votre voyage

Bonjour : prononcez « djindobré »

Merci : prononcez « Janecouilla »

Aurevoir : prononcez « Dovizalia »

Santé : prononcez « Nasdrovia »!

On prend un guide !

Et  celle-là est vraiment géniale, elle vous dira tout de la ville et de ses secrets et vous emmènera dans les meilleures adresses : Hanna Dzielinska, ancienne présentatrice des infos, une petite célébrité locale, on adore ses explications et son recul sur son pays, toutes les infos ici : www.hankawarszawianka.com

www.hankawarszawianka.com

On visite quoi?

*La vieille ville ! (stare Miasto)

Avec ses façades multicolores, ses immenses statues, ses avenues dégagées on se croirait dans un conte de fées. On se balade sans voitures, chaque week-end le centre-ville devient piéton ! Remarquablement reconstruite des ruines de la Seconde Guerre Mondiale, selon des reproductions du XVIIIème siècle, Le Centre Historique de Varsovie a été classé au Patrimoine mondial de l’Unesco en 1980 et s’organise autour d’une pittoresque Place du Marché de la Vieille Ville.

 

 

ma boutique ! #Amber !

On se laisse surprendre dans les rues aux allures de Chicago !

 

*Le parc des bains royaux

le palais sur l’eau de Varsovie

Occupé par les nazis pendant la seconde guerre mondiale, ce parc de 76 hectares, écrin de verdure et merveille architectural n’a pas été bombardé et est miraculeusement préservé.

On y va pour se ressourcer au milieu d’oiseaux multicolores, pour admirer le palais sur l’eau (il est sur pilotis, on pourrait même passer en-dessous à la nage!) … et pour écouter Chopin ! Tous les dimanches d’été des concerts gratuits sont organisés en plein air au milieu du parc pour écouter le compositeur qui était bien polonais et non français comme on l’imagine  (père français et mère polonaise). Véritable génie il a fait ses premiers concerts à 7 ans. Son cœur est d’ailleurs conservé dans une église de Varsovie où il a passé une grande partie de sa vie. Dans toute la ville on trouve des bancs mélodiques qui chantent du Chopin ! On trouve les infos ici :

http://fr.chopin.warsawtour.pl/

*Le quartier du ghetto et le musée des juifs polonais

Le musée des juifs polonais de Varsovie
Comment sortir indemne de ce quartier du ghetto où ont été parqués 300 000 juifs avant d’être embarqués pour les camps de la mort? Ce musée, inauguré en 2014, est situé symboliquement au cœur de l’ancien quartier juif. Immense et sublime , créé par l’architecte finlandais Rainer Mahlamaki, le bâtiment représente notamment une grande brèche évoquant le passage de la mer Rouge par les Juifs.
On tombe d’abord en admiration devant sa façade recouverte de plaques en verre où figurent des lettres hébraïques et latines formant le mot Polin, qui en hébreu signifie  » Pologne « , mais aussi :  » Tu te reposeras ici ». A l’intérieur, plus de 4 200 m2  de ce qui fut la plus grande communauté juive au monde, de l’an 1000 à nos jours. On admire la prouesse architecturale et technologique, tout est très bien conçu et terriblement moderne. On a la nausée aussi en repensant à tous les drames qui se sont joués ici et qui ne sont pas si loin de nous.

* Le musée des néons

le musée des néons

On adore ce musée délicieusement vintage et terriblement bien fait. On y trouve une soixantaine de néons datant des années 60-70 pour la plupart et venant de toute la Pologne. Pourquoi c’est très inspirant?  Sous l’ère communiste il était bien difficile de trouver des moyens de s’exprimer pour les artistes graphistes. Les néons leur ont permis d’exercer leur créativité.  http://www.neonmuzeum.org/pages/about.html

*Le musée de l’insurrection

Attention immersion complète dans le Varsovie de la seconde guerre mondiale. Ce musée se situe dans l’ancienne centrale électrique des tramways dans un bâtiment construit entre 1904 et 1908, un bâtiment en briques est typique de l’architecture industrielle du début du vingtième siècle. Il a été construit à l’occasion à du soixantième anniversaire du soulèvement de la ville contre l’occupation par l’Armée allemande.

Un musée 100% interactif où on revit les bombardements comme si on y était. On peut même aller se réfugier dans les égouts reconstitués. On retrouve l’ambiance sombre et suffocante de l’époque, avec en plus de projections de films, des documents sonores. Ne ratez pas le film en 3D du survol de Varsovie entièrement rasée après la guerre. Ca fait froid dans le dos.

 *L’incroyable bibliothèque universitaire de Varsovie

 Après les profondeurs sombres de Varsovie, rendez-vous sur le plus beau rooftop de la ville ! Ca donne envie de retourner étudier à l’université tant cette bibliothèque entièrement recouverte de végétation est un petit bijou architectural. On s’embrasse sur les bancs ou on s’enferme dans l’immense verrière remplie de livres. Quoi qu’il arrive on en ressort heureux !
Bonne nouvelle la bibliothèque de Varsovie n’est pas réservée aux étudiants, mais à tout habitant de Varsovie qui souhaite devenir adhérent.

bibliothèque universitaire de Varsovie

*On va se baigner !

Oui, oui on peut aussi se baigner à Varsovie. Sur les bords de la Vistule, qui traverse la ville, on retrouve des grandes plages de sables fins où les varsoviens viennent pique-niquer dès que les beaux jours s’installent. Rien à voir avec Paris Plage, ici c’est du vrai sable. De l’autre côté, sur l’autre rive moins sauvage, on s’installe dans les bateaux péniches pour boire des coups et s’encanailler à la nuit tombée.
la Vistule

On part en road trip dans la Pologne sauvage

A vous la liberté ! La pologne est un pays rempli de parcs naturels; ici on respire mieux qu’ailleurs!  Nous avons pris la direction de Bielowiesa, dernière forêt primaire d’Europe. Sur le chemin on croise des centaines de cigognes…et d’églises toutes plus belles les unes que les autres… Mais ça c’est un autre voyage qu’on vous racontera très bientôt !

Varsovie : où dormir?

Au H15 boutique Hôtel !
Gros coup de cœur pour cet établissement au design parfait et idéalement placé au cœur de la ville. On apprécie ses suites ensoleillées, ses tableaux design, ses fauteuils ex-union soviétique, ses petits dejs sous la verrière, le tout à des tarifs très abordables ! On voudrait ne jamais en partir !
On trouve des chambres à partir de 90 euros la nuit. On réserve ici :
Et on vous a même fait une petite vidéo de l’hôtel, bon à l’envers désolés !

*Où Dîner?

Un dîner gastronomique : Au Warszawski Sen by Mateusz Gessler à Hala Koszyki.
Dans les fameuses halles dont je parle plus bas, un dîner 100% gastro dans un restaurant aux allures industrielles au service impeccable. Mention spéciale pour le chef et pour le pianiste qui nous ont l’un comme l’autre régalé toute la soirée !
Pour réserver votre table c’est ici :

 L’endroit le plus branché de Varsovie

 Rendez-vous aux halles Koszyki, en plein centre de Warsaw, jiuste à côté de la place de la constitution. C’est le coin préféré des varsoviens. Des halles aménagées avec en prime des dj set et parfois des groupes live. On adore l’immense structure d’origine. On picore à droite et à gauche, on prend des spécialités polonaises d’un côté, des tapas de l’autre, on agrémente le tout de vodka ou de vin. C’est pas cher du tout, branché et typique, on adore !
Halles Koszykie

 *Où déjeuner en terrasse?

A l’Elixir, idéalement placé face à l’Opéra après une visite de la vieille ville pour une pause gourmande bien méritée ! C’est bon, c’est beau, on valide !  http://www.restauracjaelixir.pl/

*Où boire un verre?

 Sur un rooftop, au level 27, pour une vue imprenable sur la ville au coucher du soleil!
Et pour retrouver toutes les infos sur Varsovie, rendez-vous auprès de l’office de tourisme, une mine d’infos et de bons conseils pour un voyage parfait !

0 comments on “48h chrono pour se replonger dans l’histoire à VarsovieAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *