Voyage de rêve à Nosy Be

Ce voyage là, il n’était pas comme les autres. C’était une promesse. A la mort de mon papa fantastique, je m’étais jurée qu’en sa mémoire j’emmènerai ses petits enfants -ses trésors comme il disait- faire le voyage qu’il nous avait promis pour découvrir le monde. En Afrique, il y avait été jeune interne en médecine dans un dispensaire et en était tombé follement amoureux autant que terriblement malade, certainement de la fièvre jaune. L’Afrique, c’est aussi formidable que terrible mais moi, sans que je ne me l’explique, ce continent m’apaise et me guide.

Quitte à partir seule en Afrique avec les enfants, autant le faire bien me suis je dit ! Je voulais un dépaysement total, une île merveilleuse, je voulais de la mer autant que de la forêt, je voulais leur faire rencontrer une nature extraordinaire et j’avais une idée bien précise : rencontrer un animal par jour ! C’était l’incroyable Nosy Be qu’il nous fallait !

L’arrivée à Nosy Be

C’est sûr c’est pas le meilleur des voyages pour le bilan carbone ! On ira pas tous les 4 matins au bout du monde…peut-être même plus jamais. C’est pour ça que c’est complètement fou comme expérience. Antananarivo la capitale de Madagascar est en vol direct depuis Marseille. Après il faut prendre un vol pour Nosy Be. Sinon, il faut faire Marseille-Addis Abeba en Ethiopie puis changer pour Nosy Be !

https://www.marseille.aeroport.fr/vols-et-destinations/destinations/tous-les-vols/ocean-indien/madagascar/antananarivo

Arrivés à l’aéroport, une seule piste au bout du monde, entre la mer turquoise et la végétation luxuriante. Ca ressemble au paradis.

Un chauffeur nous attend. Ici c’est l’île aux parfums, il nous fait traverser les champs de yang Ylang, cette fleur si odorante qu’elle sert de fixateurs de parfums partout dans le monde. En chemin, on croise notre premier caméléon. on s’arrête longuement pour l’admirer. C’est le paradis !

notre premier caméléon !

On va faire quoi?

Un jour, une excursion ! pas de temps à perdre, un programme chargé nous attend pour découvrir les merveilles de Madagascar !

*Pour nager avec les tortues : NOSY SAKATIA

C’était un de mes plus grands rêves : nager avec des tortues géantes. Après 20 minutes de traversée depuis Nosy Be, notre petite embarcation nous emmène sur l’île de Nosy Sakatia, où les tortues broutent goûlument les algues sous marines. Elles sont énormes, et nous nous tenons à distance pour ne pas les déranger. De temps en temps, elles remontent à la surface pour respirer. Les enfants et moi sommes ébahis. On ne quitte plus nos masques et nos tubas et le guide est forcé de venir nous chercher pour nous ramener sur le bateau. On a perdus toute notion du temps !Comme je ne voulais pas mettre de crème solaire pour les coraux, on crame littéralement : dans la précipitation on a oublié de plonger avec un tee-shirt. Erreur fatale !

Après notre plongée avec les tortues, on part à la découverte de l’île. Un véritable enchantement par la richesse de ses arbres tropicaux : flamboyants, caféiers, poivriers, vanilles, arbres du voyageur, ananas, anacardiers, manguiers, jaquiers, goyaviers, eucalyptus, raphias et plantes médicinales. On découvre même le fameux arbre du voyageur, qui regorge d’eau… à condition d’avoir un bon couteau sur soi !

oui oui ça pousse comme ça un ananas !
l’arbre du voyageur

Et puis sakatia c’est aussi un adorable village de pêcheurs où l’on découvre des nouvelles saveurs comme du manioc frit, miam !

*Pour aller voir les lémuriens : Nosy komba

Incroyable île du bout du monde, où les villageois cohabitent avec les lémuriens, ces adorables singes endémiques de Madagascar. Les lémuriens en liberté ont pris possession du village, même si beaucoup d’entre eux habitent plutôt dans la forêt voisine.

Un lémurien marron? c’est une femelle ! un noir, c’est un mâle !

Autant dire que ce village est un paradis pour les enfants qui découvrent avec émerveillement les lémuriens joueurs qui nous sautent dessus.

*L’île de Nosy Aranja pour se prendre pour Robinson Crusoé

Un décor exceptionnel digne de vos rêves les plus fous.  Une longue bande de sable blanc relie deux massifs de végétation dans cette île où l’eau est si turquoise qu’elle en devient éblouissante. Une heure de bateau depuis Nosy Be mais le voyage vaut vraiment le coup !

*Pour des fonds marins exceptionnels : Nosy Tanikely

Armé d’un masque et d’un tuba, apprêtez-vous à découvrir des bancs de poissons perroquets, des immenses poulpes colorés, des coquillages gigantesques et des tortues nacrées. De retour sur la plage, un panneau, très simple rappelle les règles d’or : on ne nourrit pas les lémuriens, on ne caresse pas les tortues, on ramasse ses déchets. Car Nosy Be, aussi éloignée du monde qu’elle semble être, a pourtant rapidement compris que l’environnement état une priorité car sa nature était son atout majeur !

Bon évidemment j’avais oublié la GoPro donc aucune photos sous marine pourra en attester mais croyez nous sur parole, ici c’est un vrai aquarium géant, à peine la tête sous l’eau (qui est à 30 degrés, un peu trop chaude donc…)

*Pour une immersion dans une forêt magique : la réserve de Lokobé

On nous a prévenu en arrivant : si vous voulez des animaux sauvages, impossible de ne pas vous rendre sur cette île transformée en réserve naturelle.

saurez vous trouver le lémurien qui se cache dans la forêt?

 » Tu vois ici avant, c’était une plantation de vanille. Les habitants du village ont décidé de la supprimer pour en faire un parc naturel. » Beerassi est guide dans la réserve de Lokobé. Accessible en pirogue, cette île est recouverte d’une forêt vierge qui abrite une faune exceptionnelle, dont les trois espèces de lémuriens de Madagascar. Beerassi m’explique que les habitants ont rapidement compris qu’il était plus intéressant pour eux de transformer leur île en une zone protégée pour attirer les touristes en quête d’une nature rare qu’ils surveillent comme du manioc sur le feu. Il insiste pour nous donner de l’anti moustique de sa confection, huile essentielle de citronnelle. Pas question d’utiliser nos insecticides trop chimiques ! En fait, sur cette île du bout du monde, ils ont tous compris !!

Ici à chaque pas, un trésor !

le plus petit lémurien au monde

Des lémuriens nocturnes, le plus petit lémurien du monde, le plus petit caméléon du monde ou encore un un lézard plat hyper bizarre et rigolo, on se croirait dans la bd des marsupilamis, c’est magique !!

*L’expérience la plus folle : nager avec des requins baleines

Franchement c’est notre expérience la plus dingue du séjour. Aller nager à côté de ce géant des mers, c’est se rendre compte de combien la nature est impressionnante et fascinante. On part avec Safari baleines, qui répond à une charte de whale watching qui respecte l’animal. On ne s’approche pas de trop près, on le dérange pas, on ne le fait pas changer de route. A l’eau on ne le touche pas même si on rêve de caresser ce gros toutou des mers ! Demandez Laura, une guide italienne qui parle français et qui est vraiment géniale !

Haaaaa c’est quoi ça???? Un requin baleine ! Il a la tête d’une baleine et la queue d’un requin. Ce n’est pas un mammifère : ses oeufs éclosent dans son ventre. Incroyable rencontre avec ce géant des mers aussi impressionnant que pacifique. Il reste à la surface de l’eau la bouche ouverte en attendant que les poissons viennent à lui, gros paresseux ! Au début on n’ose pas trop se jeter à l’eau, finalement on se décide et on est émerveillés : ici les requins baleines sont des bébés qui font juqu’à 5 mètres maximum. Certains d’entre eux peuvent atteindre les 18 mètres !

on admire un requin baleine à l’avant du bateau
Eliot a été marqué par sa rencontre avec les baleines

*Et puis pour le reste

Incroyable immersion dans des villages où la pauvreté prend aux tripes mais où les sourires l’emportent. Les enfants viennent naturellement jouer avec les miens, sans se poser plus de questions. Eliot réalise « qu’il existe des endroits où les maisons ne sont pas en béton » et où la moindre noix de coco devient un trésor. Magic Africa !

*On dort où?

Au paradis !

un spa dans les arbres : magique

Home the residence. Dans un vaste domaine de 10 hectares, traversé par une rivière, loin de tout autre hôtel, des villas avec les services d’un hôtel haut de gamme. Profitez de l’accès privilégié à la baie de Befotaka et laissez-vous chouchouter dans le spa exceptionnel, en pleine nature. Complètement magique ! Un séjour 100% ressourçant.

A partir de 240 euros/nuit pour une villa de 4 personnes. Pour moi avec deux enfants c’était 130 euros la nuit et on était chouchoutés comme à la maison !

www.home-the-residence.com

Et si vous voulez vivre nos aventures comme si vous y étiez? Rendez vous sur wild le podcast animalier avec notre aventure sonore au pays des lémuriens, et plein d’autres épisodes à venir !

https://podcast.ausha.co/wild-le-podcast-animalier-sauvage

0 comments on “Voyage de rêve à Nosy BeAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *