48h chrono pour se marier en Islande

Quelle folie, aller se marier au bout du monde, en plein hiver, dans un pays glacé, et tout seuls ! Inconscience? On a décidé de vous raconter notre aventure ! Un mariage à l’étranger ça vous tente? En Islande, c’est atypique, pas si compliqué et follement romantique ! Se marier à deux au bout du monde à un nom : on appelle ça un Elopement, en gros, une fugue d’amoureux quoi !

Vous avez peut-être suivis nos aventures, la folle demande en mariage de Tristan sur la dune du Pyla en parapente, mon envie de nous marier aux 4 coins du monde, nos faux mariages à Séville et en Lousiane … et puis il a fallu organiser notre vrai mariage.

Mais où ? Se marier à l’étranger, c’était une évidence pour les deux globe-trotteurs que nous sommes. C’était une raison de plus pour découvrir un nouveau pays. C’était une volonté de vivre ce moment qu’à deux, parce qu’on avait besoin que ce soit un moment pur, concentré que sur notre histoire. Et puis j’ai trouvé un super site, qui donne vraiment envie de se lancer dans des beaux mariages 100% wild , même qu’à deux, dans des coins fous… ça s’appelle la mariée aux pieds nus. Si vous cherchez de l’inspiration, allez y faire un tour :

https://www.lamarieeauxpiedsnus.com/

Encore fallait-il trouver la destination . Car on ne peut pas se marier dans tous les pays du monde lorsqu’on est deux petits frenchies. En premier, on a donc cherché la liste des pays, assez facilement, sur le web, grosso modo ça donne ça :

  • Las Vegas
  • Caraïbes
  • Ile Maurice
  • Seychelles
  • Venise
  • Maroc
  • New-York
  • Grèce
  • Islande
  • Jamaïque

Nous, on a rapidement écartés les îles du bout du monde, il nous restait la Grèce (on voulait faire un mariage à la Mamma Mia, ça nous paraissait génial! Mais la Grèce c’était pas simple pour trouver une île déserte…), la Jamaïque (trop cool!) et puis y’avait l’Islande… une terre de glace… de tempête, comme toutes celles qu’on a traversé ensemble…un mariage d’hiver, sous la neige, et à noël… l’Islande, une folie, mais une évidence !

J-3 mois : le lieu

Maintenant qu’on connaît notre destination, tout s’accélère. Je passe des heures sur le web à trouver les modalités. On a pas vraiment envie de partir en Islande pour se marier dans une mairie entre 4 murs ! On essaye de trouver la solution pour se marier en plein air. Je voulais tout trouver toute seule, mais c’est pas si simple.

Je comprends vite qu’un petit coup de main de quelqu’un sur place serait pas superflu ! Je fais la liste de quelques hôtels qui peuvent nous aider à tout organiser. En gros, j’en repère deux, dans le sud, L’hôtel Ranga et l’hôtel Budir. Je demande des devis et j’accroche tout de suite avec Eyrun, wedding planeuse de l’hôtel Ranga. L’endroit semble fou. Y’a plus qu’a trouver la date!

hôtel Ranga

Je rêve d’un mariage à noël, Eyrun finit de me convaincre en me disant que sous la neige, l’endroit est magique, et qu’avec les décos de noël l’hôtel est encore plus beau.

Mais qui va nous marier? Eyrun m’aide à y voir plus clair, m’explique qu’en Islande on peut se marier avec un wedding celebrant lors d’une cérémonie laïque. C’est un représentant de l’état qui a les pouvoirs officiels pour nous marier. Pas d’église donc pas de mairie non plus, elle nous met en contact avec Helga qui va nous marier ! Elle accepte même de nous marier le 23 décembre, juste avant noël. Y’a plus qu’ à monter un dossier pour pouvoir tout booker.

Helga, notre wedding celebrant

j-2 mois le dossier

Eyrun nous fait la liste des pièces à fournir.

-la copie de nos passeports

-la copie de nos billets d’avion

-acte de naissance (il faut demander un acte de naissance plurilingue à votre mairie de naissance, ça vous évite de le faire traduire !). Sachez que maintenant tout se fait par internet, rendez-vous ici : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N359

-si vous êtes divorcés (et c’est là que ça se complique) : jugement de divorce original complet (à demander auprès du tribunal qui vous a divorcé) qu‘il va falloir faire traduire en anglais (par une traductrice certifiée et affiliée au tribunal, on trouve la liste sur internet). Attention : la traductrice doit faire valider sa traduction auprès de la mairie où elle réside ! Ensuite il faudra faire apostiller le jugement et sa traduction. Le bureau des apostilles est toujours affilié à la cour d’appel du tribunal qui vous a divorcé (pour nous c’était celui d’aix en provence).

Un certificate of impediment sans lui, rien n’est possible. Et là, on a mis bien longtemps à comprendre de quoi il s’agissait ! On a fait faire un certificate of marital status, qui justifiait que nous étions célibataires, auprès de notre mairie de secteur, et on l’a fait traduire. Mais c’était pas ça. Après des semaines d’interrogation, on a finit par comprendre : en Islande, le certificate of impediment est délivré… par l’ambassade de France en Islande, dans la capitale, Reykjavík. On est à trois semaines du mariage, et donc normalement on est hors délai… C’est la panique à bord.

Par miracle, l’ambassadeur est hyper compréhensif et réactif, il nous file un énorme coup de main. On lui envoie tous les papiers nécessaires par scan (de nouveau passeport, acte de naissance originaux, jugement de divorce,…) Il publie en urgence nos bans en Islande puis les envoie en urgence à la mairie de Marseille. Il nous renvoie notre certificate en impediment dans la foulée. On a tous les papiers nécessaires, on est trop contents!

j-2 semaines : organisation du jour J

Eyrun me fait la liste des endroits où l’on peut se marier en plein air à côté de l’hôtel; Il y a les cascades de glace, les torrents, la sublime petite chapelle, la plage. Pas facile de choisir l’endroit parfait sans connaître! On choisit la plage de sable noir au feeling, considérée comme l’une des plus belles au monde, mais aussi pour être au plus proche de la mer. On ne le sait pas encore, mais c’est l’endroit parfait.

 

 

 

Eyrun nous demande les commodités pour le jour j, mais on fait au plus simple. Je veux pas de coiffeuse ni de maquilleuse, ni même de fleurs. On ira ensemble à la cérémonie, on veut pas de voitures séparées,  on veut pas de folie, on veut pas de photographe non plus. On veut rien pour perturber le moment. Le devis diminue comme peau de chagrin  ! Au moment de choisir notre menu de mariage, on opte quand même pour le traditional icelandic wedding cake, sans du tout savoir ce que c’est, et bien sur pour la bouteille de champagne dans la chambre au retour de la cérémonie !

icelandic wedding cake

 

j-1 semaine : panique du depart

Tous les papiers sont en ordre, mais nous pas vraiment. Tristan fait faire en urgence les retouches de son costumes. Je commande une couronne de fleurs et un bouquet pour emmener avec moi, sans savoir si ça passera dans l’avion, je prends le risque ! L’alliance que j’ai dessiné est prête in extremis et à trois jour du départ les enfants attrapent la grippe ! J’ai tellement peur qu’on l’attrape nous aussi que je nous bourre de gingembre oscillococcinum et autres boosteurs en tout genre. On mange que des trucs supers sains, et on hyper stressés. Tomber malade après tout ça, c’est pas possible ! Je suis si tendue que je me bloque le dos, et la veille du départ mon génial ostéo me sauve, comme toujours.

J-2 : le départ pour l’Islande

J’enfouis mon bouquet et ma couronne de fleurs dans mon bagage cabine, et par miracle ça passe aux rayons x, ouf ! (j’avais peur qu’on m’oblige à m’en séparer, pas le droit aux fleurs fraîches dans un avion! )

Tristan a son costume sur son dos et heureusement personne ne lui demande de le faire rentrer dans sa valise, déjà pleine à craquer. En transit à Londres, on commence à souffler. On a plus rien à faire, qu’a profiter!

j-1 : l’arrivée à l’hôtel Ranga.

Situé à deux heures de route de la capitale Reykjavík, l’hôtel Ranga est un immense ranch en bois au milieu de rien. Un hôtel où tout est conçu pour voir les aurores boréales. Il y a même une option réveil au milieu de la nuit pour les observer ! On a l’impression d’arriver au bout du monde.

Tout le personnel de l’hôtel est aux petits soins avec nous, Eyrun notre wedding planeuse nous saute dans les bras à notre arrivée, elle est aussi excitée que nous. L’hôtel est superbe avec sa déco 100% chaleureuse et cocooning. On est complètement sous le charme.

hotel ranga

Les polaires à disposition pour observer les aurores boréales

On s’installe dans notre super chambre douillette tout en bois et on se sent tout de suite chez nous. Sur le lit m’attend un paquet de ma sœur, elle m’a envoyé plein de supers trucs pour le mariage, dont une grosse paire de chaussettes en laine !

On va déposer tout notre dossier (les originaux) au District Commissionner dans le village à côté. « You are ready to get married » nous lance la fonctionnaire qui nous reçoit avec un grand sourire.  On se sent supers légers et on en profite pour faire une balade à cheval au milieu de paysages hallucinants. On arrive pas à croire que le lendemain, on se marie !

JOUR J : LE MARIAGE

On se lève dans la nuit noire, et on se prépare. Eyrun m’aide dans les derniers détails, c’est elle qui attache ma robe. On a rendez-vous sur la plage à 11h30 au lever du soleil, pour la cérémonie et on a une heure de route. On se prépare chacun de notre côté et on se retrouve dans le hall, très émus. On est prêts pour le grand départ !

hotel ranga

On a une heure de trajet en voiture pour arriver à destination. On s’était préparés une wedding playlist pour être dans le mood. Les paysages défilent sous nos yeux, de la neige, de la grêle, du vent, c’est la tempête. On reçoit plein de sms de nos proches, on se sent hyper accompagnés, c’est chouette !

 

On arrive sur la Black and Sand Beach et nous sommes fascinés par la beauté du lieu. Helga nous attend, et nous propose de nous marier dans une grotte sur la plage, à l’abri de la tempête.

 

Les éléments de déchaînent, je suis toute décoiffée, mes fleurs s’envolent; on ri beaucoup.

La cérémonie dure une quinzaine de minutes, elle revient sur notre histoire à partir de tout ce que chacun de nous a pu lui raconter. On s’est écrit des vœux, et on se les lit en pleurant, puis on s’échange nos alliances. Pas de photos, pas de témoins. Juste Helga qui semble hyper émue elle aussi. Et la présence, tellement forte, tellement évidente, de mon papa qui semble être avec nous, du haut de son joli ciel. Au moment où on s’embrasse, le soleil illumine toute la plage autour de nous avec des incroyables rayons dorés. La lumière est magique.

S’en suit une immense séance photo à travers le sud de l’Islande, que tous les deux, avec une alternance de soleil et de tempête. Comme on a ramené avec notre appareil photo un pied, on peut même poser ensemble ! Il fait super froid avec mes petits bas tout fins et on fait un stop sur le bar de la Black and Sand beach pour prendre un thé de mariés. Il y a plein de touristes qui nous regardent étrangement, et plein de gens qui viennent nous féliciter. C’est complètement irréel.

black and sand beach
black and sand beach

 

Arrivés à l’hôtel; le champagne nous attend dans la chambre avec des tas de surprises, les pétales de rose, des petits cadeaux, le gros bain chaud en pleine tempête…L’avantage d’un mariage en Islande c’est assurément la nuit de noces, l’une des plus longues du monde avec le soleil qui se couche à 15h30 et ne se réveille que le lendemain à 11h30 !

Le directeur nous offre encore une coupe, on se fait un petit bœuf dans la salle de musique avec le piano et la guitare à disposition, et puis on termine en beauté avec le super dîner gastronomique, et un chef vraiment excellent.

hotel ranga

Le lendemain, on se réveille mariés. Nous sommes le 24 décembre et la neige tombe à gros flocons ! Des petits cadeaux ont encore été glissés sous notre porte…sûrement des elfes qui passaient par là. En Islande, personne ne dit qu’il croit au « peuple caché », mais personne ne dit qu’il n’y croit pas non plus. On embarque notre wedding cake sur la plage arrière de notre 4×4, il va nous suivre pendant toute la suite de notre périple en Islande !

 

Les infos :

Pour faire votre mariage à l’hôtel Ranga, vous trouverez tous les tarifs sur leur site.

https://www.hotelranga.is/fr/.

Le costume de Tristan a été fait sur mesure chez Monsieur Gaspard

www.monsieurgaspard.com/

 Pour la couronne de fleurs et le bouquet 100% wild wedding c’est Digital Fleuristes, rue Breteuil à Marseille

www.digitalefleuriste.com/

Pour la robe je me suis inspirée des robes Love and Lemon et la cape vient de Tie rack ! Merci à ma soeur de m’avoir fabriqué un génial sac à main et Anne-Laure de m’avoir tricoté des supers guetres bien chaudes !

REMERCIEMENTS

Thanks to our wonderful wedding planeuse Eyrun from the hôtel Ranga : she was so nice and helpfull to organise your perfect wedding. wedding@hotelranga.is

Un immense merci à Olivier Dachicourt, consul de France en Islande, sans qui rien n’aurait été possible ! Pour trouver toutes les infos pour vous marier en Islande, c’est ici : https://is.ambafrance.org/Nous-contacter

Thanks to our wonderful  wedding celebrant Helga, who understand exactly who we are and what we need! Le lendemain, on a même été boire un thé chez elle pour reparler de ce moment fou !

 

Reste maintenant à savoir où on va faire notre voyage de noces !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 comments on “48h chrono pour se marier en IslandeAdd yours →

  1. Quel joli récit, quelle magnifique histoire, quelle émotion. Merci de partager, c’est inspirant et tellement plein d’amour. C’est la vie en elle-même avec ce qu’elle a de plus surprenant et de plus beau. Félicitations les amoureux ! Cécile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *