48h chrono à la Nouvelle Orleans

On pensait découvrir une ville un peu bonbon, aux couleurs acidulées façon « la princesse et la grenouille » de Disney. Pas du tout ! La Nouvelle Orléans est superbe mais beaucoup moins carte postale que l’on s’imaginait. On y a découvert une culture à la fois chamanique et vaudoo, où les squelettes trônent dans toutes les boutiques de souvenirs de la ville. Il y règne une ambiance étrange, mi-féérique, mi-zombie. La Nouvelle Orleans s’éveille à la fin de la journée, quand tous les bars et clubs de jazz retentissent d’une géniale musique. Son cœur ne vibre jamais autant que pendant le carnaval, qui envahit toute la ville, et qui n’a rien d’enfantin! Suivez le guide on vous embarque à la découverte d’une Nouvelle Orléans surprenante, mystérieuse et au caractère bien trempé ! Tous nos bons plans à La Nouvelle Orléans, c’est ici !

On y va comment?

Pour nous, c’était Marseille-Francfort puis Francfort-New Orleans. Un long voyage sur Air Condor, 800 euros le billet Aller/retour par personne. N’oubliez pas vos écouteurs dans l’avion si vous voulez voir un film, sinon c’est payant !

Nos bons plans

On va faire quoi ?

*Visite du French Quarter

Le French Quarter, c’est le quartier incontournable de la Nouvelle Orlans !On réserve son tour avec le monde Créole. Rendez-vous avec votre guide français dans la boutique « Forever New Orleans » située sur l’artère principale : Royal Street.

On plonge dans l’histoire de cette ville qui fut la plus riche des Etats unis au moment des grands propriétaires des exploitations de coton. On rentre dans les hôtels particuliers encore très imprégnés par cette époque, on découvre des sublimes jardins dans les arrières-cours. On s’étonne de voir les lanternes qui fonctionnent au gaz allumées de jour comme de nuit depuis d’un siècle et demi. On perdrait trop de temps à les rallumer toutes !

 

La visite nous mène jusqu’au cimetière de la ville, où l’on retrouve notamment la tombe de Marie Laveau, la plus célèbre des prêtresses vaudou. Sa tombe a été tellement submergée d’offrandes en tout genre (cigares et whisky son petit pêché mignon!) que le cimetière a dû être fermé au public la nuit. Maintenant on ne peut plus lui faire d’offrandes, c’est tout simplement interdit. N’oubliez pas de jeter un oeil au tombeau que s’est fait construire Nicolas Cage, c’est là qu’il veut faire son dernier voyage !

On s’offre un petit tour sur les quais du Mississippi pour replonger dans l’ambiance de Tom Sayer en écoutant siffler le bateau à aube qui s’en va !

*On se perd dans le quartier bourgeois

Dans ce quartier, c’est vraiment la carte postale qu’on s’était imaginée ! Des maisons en bois avec des chaises à bascule sous le porche, une végétation étonnante qui emporte tout sur son passage (les racines détruisent toutes routes), des superbes couleurs, une balade dans ce quartier c’est un ravissement pour les yeux !

 

Les arbres de la Nouvelle Orléans

Vous croisez des arbres remplis de colliers ? Ne soyez pas étonnés, c’est une tradition du carnaval. Les carnavaliers jettent depuis leurs chars des immenses colliers de perles qui atterrissent sur les gens… ou dans les arbres. Personne ne les enlève et ils restent décorés toute l’année !

*On va visiter le musée Vaudou

voodoo Museum

C’est pas vraiment un musée, c’est une expérience. Le lieu dédié à la célèbre Marie Laveau regorge de pattes de poulets et autres poupées vaudou qui vont permettront de punir les mauvaises ondes qui vous entourent…ou de faire revenir l’être aimé.

Voodoo Museum

On y dépose une offrande au milieu d’une pièce remplie de photos de sorciers africains et on s’y sent pas vraiment rassuré. Le lieu vaut vraiment le coup pour sa tenancière qui joue à merveille le rôle de la sorcière Vaudou et vous fera trembler de peur. On vous aura prévenus !

*On va rencontrer la grande prêtresse Vaudou

On a trouvé son temple au détour d’un quartier complètement perdu de la nouvelle orléans. On a hésité avant d’entrer mais on a pris notre courage à deux mains et on a tapé. C’était quitte ou double ! On nous avait prévenus : la grande prêtresse ne parle pas à tout le monde.

Le temple de la grande prêtresse Vaudou

Si on est dans un bon jour, on saisit sa chance ! C’était notre cas. Elle nous a regardé avec des grands yeux étonnés et quand Tristan lui a lancé « we would like to meet the temple » elle est partie dans un grand éclat de rire. C’était gagné. Elle nous a parlé 30 minutes non stop, de la construction de la cathédrale Notre Dame de Paris notamment. Une femme étonnante, extrêmement cultivée et … complètement à part. On était au milieu des encens, des onguents de toute sorte et des pattes de poulet. On a pas tout compris mais on a retenu qu’il ne fallait pas s’attacher aux choses matérielles, que la vérité était bien au-delà !

New Orleans by night

C’est à la nuit tombée que la vrai identité de la Nouvelle Orleans s’offre à vous.

On tombe d’abord en admiration devant le « touch down Jesus » de la Cathédrale St Louis. On l’appelle comme ça ici car on dit que le Christ lève les bras au ciel comme pour célébrer un essai réussit en football américain !

*On va siroter des coktails dans un club de Jazz

Et l’endroit parfait pour ça c’est the Jazz Playhouse, un club dans un l’hôtel Royal Sonesta de la rue Bourbon.

Hôtel royal Sonesta

L’accès est gratuit. On sirote des cocktails délicieux en écoutant des groupes excellents qui se succèdent sur scène, le tout dans une ambiance feutrée digne des aristochats. Grand bonheur! Remarquez que les coktails ont tous des noms des plus grands chanteurs de jazz !

The Jazz Playhouse

Le club donne sur un petit jardin tropical où l’on peut fuir la clim parfois trop envahissante des grands hôtels !

*On va danser dans la rue Bourbon

La rue Bourbon à partir de 17heures, c’est la rue de la soif ! C’est une enfilade de bars ouverts à tous avec des concerts dans chaque recoin. On ne tombe que sur des groupes de grande qualité qui font danser toute la ville. On y croise toute sorte d’engins étranges et de breuvages multicolores !

Bourbon street

Nos bons plans

*Dîner chez Muriel’s

On adore cet ancien bordel à l’ambiance délicieusement XIX ème siècle. Une cuisine raffinée, un service impeccable, c’est une institution à la Nouvelle Orléans. On n’oublie pas de réserver sa table et on se met sur son 31 si on veut rentrer !

Muriel’s

On dort où ?

The most beautiful BnB of New Orleans : Sully Mansion.

Ne cherchez plus, on a trouvé le meilleur Bed And Breakfast de la Nouvelle Orleans. Le Sully Mansion a été élu meilleur établissement l’an dernier et l’on comprend pourquoi !

Sully Mansion

Situé en plein quartier bourgeois, cette maison typique coloniale était digne de nos rêves ! On adore la déco soignée dans chaque pièce de la maison et l’incroyable petit déjeuner, sans parler du formidable accueil de la maîtresse des lieux : Melinda.

perfect breakfast at Sully Mansion

On se dépêche de réserver ici, et n’oubliez pas de dire que vous venez de notre part vous serez chouchoutés ! Comptez environ 160 euros/nui https://www.sullymansion.com

Love is everywhere @Sully Mansion

 

*

 

 

0 comments on “48h chrono à la Nouvelle OrleansAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *