Week end à Vienne

Ha Vienne, quel enchantement ! Ville de Mozart, Beethoven, de Sissi, de Freud, de Klimt, ville à l’incroyable bouillonnement culturel, il y a tant de choses à voir ici ! Vienne c’est aussi une ville verte, jeune, ville des palais impériaux et des cafés viennois. On pensait que c’était une ville que pour les amoureux, mais c’est aussi un super plan en famille avec les enfants ou entre potes avec de géniales adresses de nuit ! Enfilez votre robe de bal, montez dans un fiacre, le temps ici s’est arrêté. C’est parti pour une parenthèse enchantée ! Tous nos bons plans pour un week-end à Vienne c’est par ici :

On y va comment? En vol direct depuis l’aéroport de Marseille ! On trouve des vols à partir de 48 euros aller/retour du vendredi au lundi, par ici :

https://www.marseille.aeroport.fr/vols-et-destinations/destinations/tous-les-vols/europe/autriche/vienne

On va voir quoi ?

*L’opéra de Vienne bien sûr ! Avec une représentation différente chaque soir de l’année, ce véritable bijou construit en 1861 est un ravissement. Ne ratez pas la visite guidée en français, 9 euros, et plein d’anecdotes géniales !

A faire une fois dans sa vie : le grand bal de Vienne, ouvert à tous, le dernier jeudi du carnaval. 5200 personnes qui dansent des valses de Vienne en queue de pie et robe longue. Le bal de Cendrillon grandeur nature ! Vous pouvez réserver vos places en envoyant une lettre manuscrite (à l’ancienne, pas de mail !) comptez environ 300 euros par personne.

*Plus de 100 musées et des joyaux de l’histoire baroque tels que le château de Schönbrunn (le château de Sisi, sa résidence d’été) !

Profitez en pour faire un tour au Zoo, le plus vieux d’Europe, situé dans le parc du château, vos enfants seront ravis de découvrir en vrai des pandas (35 euros l’entrée quand même).

https://www.schoenbrunn.at/fr/

Le musée Sissi : des tas de scoops sur l’impératrice.

Maintenant que vous avez vu sa résidence d’été, foncez découvrir le musée Sissi, au sein même de ses anciens appartements. On en a appris de belles sur l’Imperatrice dont la vie était loin de celle de Romy Schneider dans le Sissi de notre enfance!

Sissi, la plus belle mais aussi la plus triste princesse de son époque. Sa beauté était celle d’une star de cinéma mais dans la réalité, elle était complètement dépressive!

Elle faisait 8 heures de sport par jour pour garder une taille parfaite (qu’elle avait bien étroite d’ailleurs, 51petits cm), et se faisait broser sa chevelure (qui descendait jusqu’au pied) 2 heures par jour. Elle adorait les friandises (le sorbet à la violette) mais passait des journée entière à boire du jus de viande! Personnage complexe et romanesque. On découvre son quotidien dans une prison dorée, ses rêves de liberté, ses enfants qu’elle ne voyait pas assez, son grand amour pour Franz, fou d’elle mais accaparé pas son boulot (Empereur, c’est pas simple), les petites seringues de cocaïne pour tenir le coup et son assassinat presque par erreur. Tragique !

https://www.hofburg-wien.at/fr/infos-sur-le-site/le-musee-sisi/

La maison Mozart : follement joyeuse comme lui !

En plein cœur du vieux Vienne, franchissez la porte de cette adorable maison où vivait le plus génial des compositeurs dans un joyeux bordel.

On découvre que Mozart était un survolté, qu’il adorait avoir du monde chez lui, des enfants, un chien, qu’il composait ses morceaux que si la maison était pleine de bruits, qu’il adorait les jeux d’argent, le billard, qu’il était fou de sa femme, bref qu’il était hyper sympa ! Et puis méfiez-vous des légendes urbaines. Wolfgang n’est pas du mort ruiné et jeté dans la fosse commune, l’histoire est beaucoup moins glauque que le mythe. On regrette de pas avoir pu boire une bonne bière avec lui !

*Le Musée Leopold pour les fous d’art.

Un musée hyper moderne, situé dans un quartier en plein renouveau : MuseumsQuartier, à proximité du Palais impérial. Il présente des centaines de chef-d’œuvres de l’art moderne autrichien, réunis par le docteur Rudolf Leopold, un amoureux passionné des arts.

Il abrite la principale et la plus importante collection des œuvres d’Egon Schiele au monde ainsi que des chefs d’œuvres du fondateur de la Sécession viennoise, Gustave Klimt.

Toutes les infos ici : https://www.leopoldmuseum.org/alte-en/languages/fr

*Pour une expérience musicale extraordinaire : La Haus der Musik

Vienne n’est rien sans musique. C’est certainement pour ça qu’elle s’est dotée d’un véritable palais, bien plus qu’un musée dédié au son sous toutes ses formes. Dans une très jolie maison au cœur de la vieille ville, la « Haus der Musik » vous propose une immersion totale auditive. 1er étage : l’histoire du philharmonique. 2è étage : des expériences de sons qui démarrent par un retour dans le ventre de votre maman chérie. Asseyez-vous et fermez les yeux, vous vous sentirez à nouveau à l’état de fœtus ! Incroyable. Au 3è : rencontre virtuelle avec Mozart. Placé vous devant lui et votre visage prendra les traits physiques du petit génie.

*Pour un vrai café Viennois : la maison Demel

Il y a la queue jusque sur le trottoir d’en face et on comprend pourquoi. L’un des meilleurs cafés viennois au monde, la maison Demel, conçue en 1786 est une institution. On y déguste des cafés et chocolats viennois divins, on y savoure des pâtisseries succulentes, dans une ambiance quasi inchangée depuis plus de 220 ans. Une merveille !

et pour les infos c’est ici : https://www.demel.com/de

*Pour les aventuriers : Un footing dans le cimetière central de Vienne

Pas si central que ça, il est situé dans le quartier de Simmering, après le terminus de métro du même nom, à 8 kilomètres du centre-ville. Ouvert en 1874 c’est l’un des plus grands cimetières d’Europe avec ses 240 hectares et ses 3 millions de tombes. Jusque là, rien d’extraordinaire. Sauf que la ville a décidé de l’ouvrir aux coureurs de tous poils. Le cimetière est depuis cet hiver doté d’un parcours de footing entre les tombes prestigieuses et l’incroyable faune qui réside ici !

En chemin, on croise des biches, des faons, des écureuils roux qui grignotent sur les tombes, des blaireaux et même des castors. Un véritable conte enchanté entre Disney et Hitchcock grandeur nature. Une sacrée expérience !

*Un concert exceptionnel : La KONZERTHAUS

Le charme d’une salle du début du XIXè siècle et une acoustique à faire trembler vos tympans de plaisir, c’est la Konzerthaus de Vienne. Nous nous sommes assis au 4è rang devant l’orchestre. Une grande première. On est plus fan de Soul et Motown d’habitude mais là honnêtement on a pris une claque. Merci pour ce moment ! D’un côté, le chef d’orchestre tchèque, Jakub Hrůša, tel un chat virevoltant devant ses musiciens et de l’autre le prodige arménien Narek Hakhnazaryan. Le jeune violoncelliste a remporté la médaille d’or au Concours international Tchaïkovski en 2011 (il avait seulement 22 ans). Il était en transe sur son instrument. Nous aussi. https://konzerthaus.at/

*Le marché traditionnel de Vienne : Le Nasschmarkt

C’est l’endroit où les viennois faire leurs courses, amoureux de produits frais, bio, typiques, ce marché est pour vous ! Une vraie promenade gustative puisqu avec près de 120 étales, bars et restaurants, c’est indéniablement le marché viennois le plus connu !

Inratable : Le marché aux puces le samedi, un véritable culte !

Où dormir? Au Ruby Lissi Hotel !

Hyper bien placée, en plein centre ville, dans une ancienne poste autrichienne, une adresse cosy et branchée ! Un gros coup de cœur pour le petit dej bio et healthy, et pour les guitares accrochées au mur que l’on peut décrocher pour aller jouer dans sa chambre équipée d’un ampli Marshall. C’est douillet, c’est feutré, c’est de bon goût, on valide à 100% !

Comptez environ 160 euros la nuit. Pour réserver c’est par ici

http://ruby-lissi-hotel-vienna.hotelsinvienna.org/fr/

Où boire un verre? Au Loos American Bar

On a tellement adoré boire un verre ici qu’on a attribué au Loos le précieux titre de Bar préféré de 48h chrono ! Le légendaire bar d’Adolf Loos existe depuis plus de 100 ans et est toujours plein à craquer d’une clientèle hétéroclite à souhait. Avec ses 27 m2 on s’y sent bien, très bien même, revenu à une époque délicieuse où les cocktails étaient succulents.

Appréciez la qualité de la musique, des vieux tubes de soul à tomber comme Nobody Knows de Pastor T.L. Barrett qui vous mettre direct dans l’ambiance suave de ce bar so sexy. https://www.loosbar.at/

*Où manger un plat typique Autrichien ?

Dans la rue, tout simplement ! On s’arrête devant un stand de saucisses. mais pas n’importe lequel : la saucisse Bitzinger, célèbre boucher viennois. On commande simple sur le pouce dans une assiette ou en sandwich, avec ou sans frites, avec ou sans bière. On déguste accoudé au comptoir, à même la rue, avec le bruit des calèches, devant l’opéra. On se régale !

Vous pouvez aussi vous rendre dans une auberge traditionnelle déguster le plat typique autrichien : une escalope viennoise bien sûr, la Wiener Schnitzel au Glacis Beisl, juste à côté du musée Léopold dans le nouveau quartier des musées !https://www.glacisbeisl.at/info/

Et pour une guide qui vous racontera tout de la vie viennoise en français et vous emmènera par les portes dérobées déguster des pâtisseries, c’est Suzanne qu’il faut demander à l’office de tourisme de Vienne !

Et pour organiser son voyage, retrouvez toutes les infos sur le site internet de Vienne infos , demandez leur des conseils ils sont supers sympas!https://www.wien.info/fr

Et pour suivre toutes nos aventures au quotidien, n’oubliez pas notre page FB 48h chrono-viens je t’emmène et notre insta @48hchrono !

0 comments on “Week end à VienneAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *