Norfolk : Au pays des bébés phoques

On rêvait de rencontrer des bébés phoques, mais sans aller jusqu’en Antarctique. On avait envie de tempêtes, de grandes plages désertes balayées par le vent, de port de pêche perdus… Un trip super romantique quoi ! J’ai commencé à chercher des infos sur internet, mais franchement je ne trouvais pas grand chose. Je savais qu’on pouvait trouver des phoques en Angleterre, mais je n’avais jamais entendu parler de Norfolk. Nous étions début janvier et je découvre alors que c’est pile la période pour la naissance des bébés phoques. Pas de temps à perdre car ça ne dure que 15 jours ! Je dis à Tristan « pour voir les phoques c’est maintenant ! » Il soupire. C’est gagné ! Tous nos bons plans pour un week-end à Norfolk c’est ici !

On y va comment?

On prend un vol au départ de Marseille pour Londres. On trouve des billets vraiment pas chers, 80 euros aller/retour. C’est hyper facile de rejoindre la capitale britannique depuis Marseille, y’a des navettes tout le temps ! Toutes les infos ici :

https://www.marseille.aeroport.fr/vols-et-destinations/destinations/tous-les-vols/europe/royaume-uni/londres


Arrivés à Londres, on loue une voiture pour trois jours avec Easirent.com Montant : 150 euros. On s’est fait avoir ! Le prix affiché sur internet était de 4 euros au moment de la réservation. En arrivant au bureau pour retirer la voiture, c’est la douche froide. Ils nous obligent à prendre une assurance, ça nous était jamais arrivés, puisque nous sommes toujours couverts par notre carte « premier » (visa ou mastercard) ! Une arnaque subtile facile à éviter . . .Voilà l’astuce : il faut décocher la case CBW (Collision Damage Waiver) au moment de la réservation. Haaaa ces anglais ils ne font jamais rien comme tout le monde !

En route pour Norfolk !

On prend la route : on a environ 3h00 de trajet pour rejoindre Norfolk, à l’est de l’Angleterre donc, un conté qui mêle immenses champs verts et grandes plages de sable le long de la mer du nord. Très vite, après avoir quittés la ville, c’est la campagne à perte de vue, sous un soleil étincelant. On arrive à Horsey beach, le meilleur spot paraît-il pour aller voir les bébés phoques! On se gare au parking, il n’y a que deux ou trois voitures. On est face à d’immenses dunes de sable qu’on escalade en courant, on a trop hâte de voir ce qui nous attend derrière !

Horsey beach

Horsey Beach : le paradis des phoques

Et là, le bonheur! une immense colonie de phoques qui se dore au soleil, langoureusement.

horsey beach

On descend les dunes, époustouflés par le spectacle. Il y a quelques visiteurs comme nous, mais pas grand monde. Tout le monde respecte naturellement une distance pour ne pas perturber les phoques qui sommeillent ou plongent dans l’eau en jouant. Merveille de la nature !

Les phoques d’Horsey beach

Notre quête ne s’arrête pas là : nous sommes venus voir les bébés phoques. Nous cherchons de tous les côtés et soudain, une petite boule poilue blanche attire notre attention…

C’est bibi phoque ! Mais en plus heureux : celui là n’est pas chassé sur la banquise, et il vit en paix avec sa colonie qui ne cesse de grandir au nord de l’angleterre (250 naissances enregistrées cet hiver)

bébé phoque gris

On a bien fait de se dépêcher de venir : les bébés phoques ne restent bébés que deux semaines et très vite, se transforment en gros phoques gris. La meilleure période pour assister à ce fabuleux spectacle des bébés à la fourrure blanche : entre noël et le jour de l’an.

On en prend plein les yeux pendant de longues heures, ébahis par le spectacle. Très curieux, les phoques nous regardent attentivement et tentent même de s’approcher de nous. Ils savent qu’ils sont en sécurité. Au loin, deux life guard vérifient que personne ne s’approche d’eux trop près et respectent leur tranquillité. C’est vital : si jamais on s’approche d’eux, leur maman risque de les abandonner ! Un argument plus que dissuassif ! Je me dis que plus tard, je voudrais me réincarner en phoque.

oh un phoque avec un bonnet norvégien!


Rassasiés de phoques, étourdis de bonheur, on poursuit notre chemin et on fait un stop au superbe phare d’Happisurgh.

Happisburgh lightouse

Cley Marshes : un parc national entre campagne et mer

On croyait avoir tout vu de notre séjour, mais ce n’était que le début! Norfolk est une région remplie de parcs naturels sublimes où se côtoient quantité d’espèces animales. Un véritable paradis pour les wildlife lovers !

Cley Marshes natural park

Le mieux c’est de s’organiser comme nous une petite visite avec un guide de Norfolk Wildlife Trust , il vous emmène dans les sentiers de randonnée pour dénicher les espèces. La région n’aura plus de secrets pour vous !

Pour retrouver les infos et réserver un guide c’est par ici :

https://www.norfolkwildlifetrust.org.uk/home

Wells next the sea : Une station balnéaire au charme fou

A 30 minutes à peine de Cley Marshes, on craque complètement pour ce petit village sur la mer aux cabanes de bois colorées sur la plage. Un enchantement !

Wells next the sea



L’incroyable vue sur les marées depuis les restos de Wells-next-to-the-sea

Holkham park : un parc paradisiaque

Collé à Wells next the sea, allez vous promener dans ce parc majestueux où vivent en liberté des centaines de daims. L’ambiance au coucher du soleil est tout simplement magique.

Holkham Park

l’envol des oies
Hoklham Park


https://www.holkham.co.uk/visiting/the-park/introduction

On fait un tour en ville : Norwich

Réputée pour ses 57 églises (plus d’une par semaine!) , nous avons été surpris par cette petite ville si dynamique, pleine de jeunes et de supers adresses trendy. On y va pour son superbe château, son marché artisanal (le même depuis près de 1000 ans!), ses tonnes d’adresses gourmandes et pour une virée shopping !


Norwich castle

la galerie marchande de Norwich

Une bonne adresse gourmande : The Waffle House

Une institution à Norwich, un restaurant où on ne mange que des gauffres ! Au champignon, au fromage, à la bolognaise ou encore à l’houmous et à l’avocat, miam !

The waffle house

Waffle House, Norwich

Pour organiser votre passage à Norwich : https://www.visitnorwich.co.uk/

Où dormir : dans un conte de fées au Norfolk Mead Hotel

Attention adresse magique ! On est tombés complètement amoureux de cet hôtel de brique rouge dans la campagne anglaise. A mi chemin entre les plages des phoques et Norwich, cet endroit est un enchantement digne de Cendrillon. Nous seulement le cadre est féérique, les chambres immenses avec les balcons sur la campagne glacée, mais en plus tous les employés sont au petit soin. Ne ratez pas le dîner digne d’un resto étoilé !

http://www.norfolkmead.co.uk/

Norfolk Mead Hotel
Diner time at Norfolk Mead Hotel

L’hiver, on se balade dans la sublime campagne, le gel au lever du soleil confère aux lieux une ambiance enchanteresse. L’été on peut même arriver en bateau et amarrer sa barque sur le ponton de l’hôtel ! Magique et So romantic!

On est complètement tombés amoureux de Norfolk l’hiver et c’est promis on y retournera en été !

les blés gelés de Norfolk

Continuez de suivre nos aventures pour avoir tous nos bons plans sur notre page fb 48hchrono-viens je t’emmene et sur notre insta @48hchrono !

Si les tableaux photos de bébés phoques vous intéresse ( une déco de chambre d’enfant ?), tarif à partir de 30 euros, infos : ambregaudet@hotmail.com.

2 comments on “Norfolk : Au pays des bébés phoquesAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *